Les USA à vélo. Jo Le Bouter a 5.500 km à vendre

L'ancien pilote d'avion collectionnait les miles. Jo Le Bouter vend aujourd'hui ses kilomètres : 5.500 exactement, qui séparent New York de San Francisco et qu'il va effectuer à vélo au profit de l'association du syndrome de Wolfram.

« Quand un enfant arrive avec un diabète, les médecins ne songent pas forcément tout de suite au syndrome de Wolfram. Pourtant, cette maladie génétique rare est neurodégénérative. Plus on la décèle tôt, mieux c'est ». Pour contribuer à faire connaître ce syndrome et à financer un projet de recherche, « qui coûte 20.000 € environ », Jo Le Bouter, âgé de 62 ans, va, à la force des mollets, promener ses 23 kg de bagages de New York à San Francisco, soit 5.500 km en 51 étapes, à réaliser en 75 jours. « Je cherchais à donner un sens à mon nouveau périple ». « C'est un vrai challenge sportif, explique le cyclotouriste. J'aurais dû traverser les USA d'ouest en est pour avoir le vent dans le dos. Mais ça posait un problème de calendrier : je serais tombé sur des cols fermés dans les Montagnes Rocheuses ». Aussi, avec le vent de face, le Morbihannais s'attend à souffrir à la découverte du Far West. 

LE TELEGRAMME 25042013

En route pour le Far West 

Au menu ? Les Rocheuses donc, qui culminent à 3.600 m mais aussi les Appalaches (2.000 m) ou encore la Sierra Nevada (plus de 4.000 m)... Ainsi que le Middle West avec une section désertique « de 300 km sans le moindre village, juste après Salt Lake City ». Ensuite, il pourra tranquillement faire tourner les jambes vers la Californie, beaucoup moins hostile. 

11.000 euros pour la recherche ?

Pour se roder, le nouveau retraité s'est entraîné dur : il s'est notamment coltiné les pentes les plus redoutées du Tour de France, « l'Alpe d'Huez, le Ventoux, l'Aubisque, le Tourmalet, le col d'Aspin... ». Et si ce n'est pas suffisant, il pensera fort à Aubry (16 ans), le fils de sa nièce Nolwenn touché par le syndrome, et aux autres enfants. Pour l'instant, c'est surtout l'enthousiasme qui prévaut. « À 2 € le kilomètre, ça ferait 11.000 € pour l'association. Et si ça marche bien, je me suis engagé à faire les kilomètres en sus lors de mon prochain périple ». Le Morbihannais promet même de mettre régulièrement à jour son blog pour qu'Aubry, ses amis et d'éventuels donateurs puissent goûter un peu à sa folle aventure aux confins du Far West. Pratique Le blog de Jo Le Bouter : http://joinamerica.canalblog.com/ Le site de l'association : http://www.association-du-syndrome-de-wolfram.org

  • Arnaud Le Sauce