Jo « The french cyclist » à la conquête de l'Ouest - Languidic

mardi 09 juillet 2013


Jo Le Bouter a traversé les États-Unis de New York à San Francisco en vélo.

Pendant les 50 étapes de son périple, Jo, originaire de Languidic, dans le Morbihan, a affronté des cols à 3 800 mètres, des tornades, le vent glaçant de l'ouest et les déserts torrides. S'il ne s'est jamais découragé, c'est parce qu'il pédale au profit de l'association Syndrome de Wolfram, une maladie rare dont souffre son petit-neveu. À raison de 2 € le kilomètre, près de 3 000 km ont déjà été parrainés sur son site joinamerica.canalblog.com.

Jeune retraité, le Breton a enfourché son vélo en 2009, après un accident cardio-vasculaire. Depuis, il ne s'est pas arrêté de pédaler. Grands cols du Tour de France, chemin de Compostelle, Tour de Corse et périple jusqu'à Agadir ont alimenté la fièvre de cet amoureux de la Petite Reine.

De New York, qu'il a quitté le 27 avril, à San Franciso, Jo a savouré la solidarité du peuple américain. « J'ai été surpris par la gentillesse, la générosité et le grand sens de l'hospitalité des gens que j'ai rencontré, avoue-t-il. On m'a offert le gîte et le couvert. J'ai reçu des dons. Même des enfants se sont cotisés pour me donner quelques dollars. »

Partout où il passait, Jo a suscité la curiosité et l'enthousiasme. « Dans un pays où la voiture est reine, je ne suis pas passé inaperçu, raconte-t-il. Les gens n'en revenaient pas que j'arrive de New York à vélo. Ils me posaient des questions et me demandaient si j'étais un champion du Tour de France. »

 

Gael CÉREZ.