translateCette journée de repos me fait le plus grand bien après 5 jours relativement difficiles à cause des caprices de la météo. En plus, mes soucis de ligne télephonique et de connection Internet m'ont obligé à me lever tôt et parfois à me coucher tard.

Le camping Koa de Gothenburg est familial et sympha. Je suis ici, comme à la maison.

2013-05-26 15 2013-05-26 11

Voici pour Huguette les premières fleurs des USA.

2013-05-26 14 2013-05-26 14

J'ai rencontré au camping Faan et Klaus, un jeune couple, en moto, de Munich. Ils visitent les grands parcs américains. Il sont partis de Vancouver au Canada et terminent à New York.

2013-05-26 15


Je profite de ce jour de repos pour répondre aux messages de ces derniers jours. Le blog n'étant plus accessible, ma réponse sera donc commune.

A Raph et Josette : 
- Oui, se retouver dans un pickup au sein d'une famille américaine, qui prie pour toi pour te préserver des tornades de la nuit alors que dehors il tombe des trombes d'eau, c'est un moment rare que je ne suis pas prêt d'oublier.
- Sur la photo, il manquait les bananes. Elles sont géantes comme tout le reste ici. J'en mange deux par jour.
- Oui, les 12 premiers kilomètres au départ d'Aubudon sur une route non bitumée ont été pénibles. Si je mets le pied à terre, il est impossible de se remettre dans les cale-pieds tellement la pente est forte. Et puis pousser à pied un vélo qui pèse 40 kg dans les gravillons, ce n'est pas non plus très drôle. Enfin, cela fait partie de l'aventure.
- Quand à ta reponse à propos du train qui sifle, il faut que tu revois ta copie. Attention, il y a un concours.

A Jean-Yves et Babeth :
J'ai la baraka car je passe toujours à côté des conditions météo extrèmes à l'exception du vent. Lors de mon trip Languidic Agadir je n'avais subi aucune averse sur les 3 300 km du parcours. J'ai pratiquement fait la moitié du périple en distance. Demain j'aurai fait la moitié en nombres d'étapes (26 sur 52 programmés.

A Momo d'Agadir :
Tu as raison Momo. Plus on boit du coca et plus on a soif. Donc, il vaut mieux boire de l'eau. J'ai sur mon vélo en permanence deux thermos d'un litre.

A Nolwen et  Claudie :
C'est vrai je fais un peu comme les journalistes. Je fais un papier chaque jour. Je ne sais jamais ce que je vais écrire le lendemain, car chaque jour est une surprise. C'est tout le charme du voyage, pour moi et mes lecteurs.

A Huguette :
Si le Middle Ouest est un désert au niveau des télécommunications, il ne l'est pas pour pour les paysages. L'herbe est verte et grasse. Malheureusement les bovins ne peuvent pas la brouter. Ils sont enfermés dans des espaces réduits, nourris à l'ensilage et au fourrage.

A Typhaine :
Non ici cela ne ressemble pas au Texas. Les gens, ne portent pas le chapeau de cowboy à part quelques fermiers. Mais cela va changer en arrivant dans le Colorado.

A Mimi la petite souris et à Tess :
C'est vrai que mon assiette du matin au Breakfast est bonne. Mais pour le reste, ca ne vaut pas la cuisine française.
Les photos sont jolies, elles seront encore plus belles dans les prochaines semaines.

A Bertrand et  Kathy :
J'espère que Mathis a eu du beau temps en Ecosse.
Bon courage Bertrand pour la montée du Ventoux.

A Eliane et Jo :
Heureusement le vent tourne de temps en temps.
Mais dorénavant, ce sont les vents d'Ouest qui seront dominants.
Je le savais au départ. Cela fait partie de l'aventure.

A Brigite, Micheline et Laurie :
Merci pour vos messages d'encouragement.

A Romain :
Salut petit cousin. Merci pour ton message.
Embrasse Joel et Veronique.

Je veux aussi remercier tous ceux qui m'envoient des messages par le lien "contacter l'auteur" : Micheline qui m'envoie des devinettes tous les jours, Anne et Georges, Brigite et Marcel, Armel ,Marie Hélène et Paul, Michel et Maryvonne, Simone et Philippe, Murielle, Jean Paul de Lanester, Noella et Christian, Ursula, Gigi, Charles de New York, Nicolas de Chicago, Marie Sylvie,mes voisins Jacky et Marcel et leur épouse ....
Pardon, je n'ai pas tous les noms en tête.
Enfin un grand coup de chapeau à Christelle. Sans elle, ce blog n'existerait pas.
Merci Christelle.

En amérique tout est géant, même la taille des grêlons tombés hier soir après une journée de chaleur.

Les grêlons faisaient la taille d'une balle de tennis:

2013-05-25 19